Les radeaux végétalisés

 

→  Objectifs

→  Description d'un radeau végétalisé

→  Projets menés par l'association

→  Résultats

 

Objectifs

La première installation de radeaux végétalisés a été réalisée sur le lac de la Plate Taille. L'objectif premier était d'offrir un habitat pour les larves et alevins issus des pontes obtenues sur les frayères artificielles.

 

Les radeaux végétalisés permettent de recréer des abris pour les poissons

 

D'autre part, les racines des hélophytes plongeant directement dans l'eau, elles pouvaient servir de substrat de ponte aux géniteurs. Cela présentait l'avantage d'apporter une solution au problème de colmatage rencontré sur les frayères artificielles flottantes. En effet, la structure même du dispositif permet de maintenir les supports de ponte dans une faible intensité lumineuse et de limiter ainsi le colmatage.

Enfin, les radeaux végétalisés jouent aussi un rôle d'abri pour les poissons juvéniles ou adultes.

Hors des fonctions strictement piscicole, les radeaux peuvent également présenter un intérêt paysager.

 

Description d'un radeau végétalisé

Le principe général du radeau végétalisé est d'installer des plantes hélophytes sur un support flottant. Les radeaux sont constituées de structures modulaires (2 m x 1 m) en polyéthylène basse densité recyclé et recyclable. Des mousses ou des tubes fermés assurent la flottaison.

Les végétaux palustres et hélophytes, puisant leurs ressources uniquement dans l'eau, sont implantés sur le radeau avec un écartement propice au développement des plantes et notamment de leurs systèmes racinaires.

L’ensemble est ancré au fond par l’intermédiaire de lests en béton. Des grilles sont fixées sur les radeaux pour protéger les plantules des canards et des oies.

 

Projets menés par l'association

Lacs de l'Eau d'Heure

Les radeaux végétalisés sont en place depuis 2009 sur le lac de la Plate Taille. Les emplacements des radeaux ont été fixés en fonction de la position des frayères artificielles flottantes en place, à raison. Le montage est réalisé sur la berge et l’ensemble est ensuite tracté en bateau jusqu'à l'emplacement défini. Le lieu choisi présente une profondeur minimale de 2,5 m, supérieure à la valeur maximale du marnage pour éviter que le radeau ne se pose sur le fond lors des baisses de niveau.

 

Radeaux végétalisés installés sur le lac de la Plate Taille

 

> Implantation de radeaux végétalisés

 

FEP - Rav Meuse

Les populations piscicoles de la Meuse sont en déclin, ce constat est étayé par de nombreuses études. A titre d'exemple, le bief de Tailfer a perdu 90% de ses effectifs en gardon sur une période de 10 ans ! Si la décroissance des stocks perdure, nous pourrons bientôt inscrire cette espèce - que nous croyions, jusqu’il y a peu, comme faisant partie des poissons « communs » - au rang des espèces disparues. Et lorsque l’on analyse la situation des autres espèces, le tableau n’est pas toujours beaucoup plus réjouissant...

 

La Maison wallonne de la pêche s’est fixée pour objectif de contribuer à l’amélioration du milieu de vie des poissons mosans. C’est dans ce cadre qu’un nouveau projet est né en avril 2011. Celui-ci vise à développer et à mettre en place des structures semi-artificielles servant de support de ponte mais également de véritable site de croissance pour les alevins. Il s’agit de reproduire un habitat semi-naturel capable d’accueillir les géniteurs et leur future progéniture. Cet habitat reconstruit, se matérialise sous forme de radeaux végétalisés.

 

Radeaux végétalisés installés dans la darse de Corphalie

 

> Des radeaux végétalisés comme site d'accueil pour les poissons.

> Evolution des radeaux végétalisés en 2012.

 

Résultats

Radeaux végétalisés Lacs de la Plate Taille from Maison wallonne de la pêche on Vimeo.

 

Pontes observées sur les racines des hélophytes implantées sur les radeaux

 

Voir aussi :

→ Evolution des radeaux végétalisés
→ Pollution de la Dendre du 06/10/2006
→ Pollution de la Sambre du 16/09/2005
→ Les cages refuges
→ Pollution de la Dendre du 23/09/2007